Bulletin Plus

27 octobre 2016 N° 176

Femmes en génie : le Québec se compare bien

The English version is available below.

Chers confrères et chères consœurs,
 
Connaissez-vous l'initiative « 30 en 30 » ? Lancée l'an dernier par Ingénieurs Canada, elle vise à faire en sorte que 30 % des nouveaux ingénieurs soient des femmes en 2030.
 
Où en est le Québec par rapport à cette cible ? Comment nous comparons-nous au reste du Canada ? Les dernières statistiques révèlent que le Québec si situe au-dessus de la moyenne canadienne, avec 18 % de femmes parmi les nouvelles admissions au sein de la profession.
 
Le Québec fait notamment mieux que ses voisins immédiats de l’Ontario (14 %) et du Nouveau-Brunswick (15 %). La carte ci-dessous permet de visualiser en un coup d’œil la situation dans les provinces et territoires du pays.

Lire la suite
Facebook Twitter

Tournée de la présidente et du directeur général : quatre régions seront visitées en novembre

La présidente de l’Ordre, Mme Kathy Baig, ing. FIC, MBA, entreprend dans quelques jours avec le directeur général, M. Chantal Michaud, ing., une tournée régionale pour échanger avec les membres. La tournée s’arrêtera dans quatre villes en novembre :
  • Rimouski (Bas-Saint-Laurent–Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine) : mercredi 2 novembre
  • Trois-Rivières (Mauricie–Centre-du-Québec) : mardi 8 novembre
  • Gatineau (Outaouais) : mercredi 16 novembre
  • Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue) : lundi 21 novembre

La formule « 5 à 7» a été privilégiée pour faciliter les échanges. On vous y attend !
 
Pour plus d'information et vous inscrire, cliquez ici. La tournée se poursuivra en 2017.
Facebook Twitter

Participation à un système de fausse facturation : Vincent Boulet radié pour une période de 20 semaines

Le Conseil de discipline de l’Ordre a rendu sa décision sur culpabilité et sanction à l’égard de M. Vincent Boulet, qui se voit radié pour une période de 20 semaines. Il a également été condamné à payer l’ensemble des déboursés relatifs à l’instruction de la plainte, y compris les frais de publication.

M. Boulet a été reconnu coupable d’avoir contrevenu à deux articles du Code de déontologie des ingénieurs relatifs à l’usage de procédés malhonnêtes ou douteux et aux situations de conflits d’intérêts. Il a participé à un système de fausse facturation mis en place par la firme Roche (maintenant Norda Stelo) pour générer de l’argent comptant. Les faits reprochés se sont déroulés en 2009 et 2010, alors qu’il était président de Noram Experts-Conseils, une firme de Montmagny qui a été achetée par Roche en 2010.
Facebook Twitter

REMPORTEZ UNE BOURSE DE 7 500 $


Vous êtes membre de l’Ordre et étudiant à temps plein aux études supérieures dans les domaines du génie ou des sciences appliquées ? La Bourse d’excellence aux études supérieures d’une valeur de 7 500 $ est peut-être pour vous !

Pour obtenir plus d’information et le formulaire de candidature, cliquez ici.
Facebook Twitter

Prix et distinctions de l'Ordre

Vous connaissez un ingénieur québécois qui se démarque dans l’exercice de ses fonctions ? Nous vous invitons à déposer sa candidature au Grand Prix d'excellence 2017 de l'Ordre d'ici le 9 décembre. Ce prix est la plus haute distinction attribuée par l'Ordre à un ingénieur.

Le Prix Génie innovation 2017 a pour but d'encourager et de valoriser l’innovation en matière de génie au Québec. Cette distinction prend en compte tant les résultats obtenus que les efforts consentis pour y parvenir. Conçue depuis moins de deux ans, l’innovation présentée doit impérativement contribuer à améliorer la qualité de vie des êtres humains. Votre entreprise innove? Soumettez votre candidature d'ici le 9 décembre.

Les prix et distinctions de l'Ordre ont pour objectifs de faire connaître les grandes réalisations de l'ingénierie au Québec, de mettre en valeur des modèles d'inspiration pour la profession et le grand public, de même que de valoriser les ingénieurs québécois qui se démarquent par leurs coups de génie autant que par l'excellence de leur pratique.
Facebook Twitter

Comment réduire le gaspillage ? Des ingénieurs de Polytechnique Montréal proposent des solutions


Une douzaine de membres de l’Ordre travaillant à Polytechnique Montréal signent avec des chercheurs d’autres disciplines un ouvrage sur l’économie circulaire qui vient de paraître aux Presses de l’Université de Montréal (PUM). Cette économie propose la réduction du gaspillage en s’appuyant notamment sur l’allongement de la durée d’usage des produits, l’intensification du recyclage, la gestion durable des ressources, ainsi que l’usage partagé des biens et des services.

Intitulé L'économie circulaire : une transition incontournable, le livre est disponible gratuitement en versions électroniques (pdf et ePub) sur le site des PUM. 
Facebook Twitter

En vidéo

Systems Engineering and The Refugee Crisis: une vidéo canadienne primée par la National Academy of Engineering (Washington, DC)


 
Facebook Twitter