Bulletin Plus

5 mai 2016 N° 166

Élections 2016 : le scrutin débute le 6 mai à 16 h


Pour la première fois dans l’histoire de l’Ordre, les élections se tiendront par vote électronique, autant pour l’élection à la présidence que pour les administrateurs des régions électorales où des postes sont à pourvoir. Pour donner suite à cette décision du Conseil d’administration, l’Ordre s’est assuré de mettre en place une procédure de vote qui assure les mêmes conditions d’intégrité, de sécurité et de confidentialité que le mode traditionnel de scrutin.

Le vote en ligne débutera le 6 mai, à compter de 16 h, et se poursuivra jusqu’au 27 mai, à 16 h.
 
Un hyperlien vers la plateforme de votation, propulsée par un fournisseur externe SimpleSondage, sera accessible dès l'ouverture du scrutin sur la page dédiée aux élections du site de l’Ordre.
 
Le vote électronique et le dépouillement des résultats seront supervisés par la firme Raymond Chabot Grant Thornton. Les résultats des élections seront dévoilés le 28 mai 2016 et affichés sur le site de l’Ordre.
 
Pour tous commentaires ou questions concernant ces élections, rendez vous sur la page dédiée aux élections du site Internet de l’Ordre.
Facebook Twitter

Assemblée générale annuelle – Québec – 16 juin 2016

L’Assemblée générale annuelle aura lieu à Québec le 16 juin prochain à partir de 17 h 30. Rendez-vous à la salle de Bal de l’hôtel Hilton Québec situé au 1100, boulevard René-Lévesque Est, à Québec (notez qu'aucun repas ne sera servi).
 
Venez prendre connaissance des principales réalisations de l'Ordre dans l’accomplissement de sa mission de protection du public
 
Information >
Inscription >
Facebook Twitter

Enquêtes du Bureau du syndic : le refus de collaborer entraîne des sanctions disciplinaires

Refuser de répondre à un enquêteur ou à un syndic-adjoint de l’Ordre n’est pas sans conséquence. Le 7 mars dernier, le Conseil de discipline de l’Ordre a imposé 5 000 $ d’amendes à un ingénieur qui, à deux reprises, a fait défaut de répondre de façon satisfaisante aux questions des représentants du Bureau du syndic, contrevenant ainsi à l’article 114 du Code des professions. L’ingénieur a également été condamné à payer l’ensemble des déboursés relatifs à l’instruction de la plainte. Dans cette affaire, l’ingénieur a aussi fait l’objet d’une radiation provisoire de juillet 2015 à mars 2016. 

Pour en savoir plus, consultez les deux décisions du Conseil de discipline. 
Facebook Twitter

Formation continue : surveillez le questionnaire en ligne à venir

Depuis l’entrée en vigueur en 2011 du Règlement sur la formation continue obligatoire des ingénieurs, l'Ordre a développé des outils, des formations et des partenariats pour accompagner ses membres dans leur développement professionnel.

Dans le but de répondre encore mieux à vos besoins, l’Ordre souhaite vous sonder sur la formation continue et le Règlement. La firme IPSOS sollicitera donc votre collaboration la semaine prochaine afin de remplir un questionnaire d’environ 10 minutes. Un courriel d’Ipsos vous sera envoyé bientôt; si vous ne le recevez pas, surveillez vos courriels indésirables. Nous vous remercions d’avance de votre précieuse collaboration !

La formation continue est un ingrédient important pour favoriser le maintien et l’amélioration des compétences. Elle constitue également une belle façon, pour chaque personne, d'évoluer tant au plan personnel que professionnel.
Facebook Twitter

Saviez-vous que l’Ordre ne délivre pas de certificat de spécialiste?

En vertu du Code des professions (article 58), nul ne peut utiliser le titre de spécialiste s’il n’est titulaire du certificat approprié. Tout professionnel qui contreviendrait à cette disposition commet un acte dérogatoire à la dignité de sa profession (article 59 Code des professions).
 
Vous avez rendez-vous avec votre cardiologue? Ce médecin, pour être reconnu « cardiologue » par le Collège des médecins, a donc satisfait à toutes les conditions nécessaires à l’obtention de son certificat de spécialiste, incluant des études et des stages de formation supplémentaires, ainsi que la vérification périodique de ses connaissances. Il se plie également aux conditions qui sont exigées pour le renouvellement de son certificat.
 
Du côté du génie
 
À titre de membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec, votre titre professionnel est : Ingénieur. Si vous désirez exprimer que vous exercez la profession dans un domaine particulier, vous ne pouvez pas vous déclarer « spécialisé en » ou « spécialiste en ». Vous devez plutôt faire valoir vos compétences particulières en spécifiant votre ou vos champs de pratique. Par exemple :
Joe Tremblay, ing.
Génie électrique
 
Votre expertise se démontre alors par vos études, la somme de vos expériences passées, vos réalisations et vos choix de formation continue. Votre CV demeure donc votre meilleur outil pour démontrer que vous possédez les connaissances et l’expérience requises pour exercer la profession dans le ou les champs de pratique que vous avez choisis.
Facebook Twitter

Le tableau des membres de l’Ordre : un registre dynamique

Certains membres se questionnent sur le nombre exact d’ingénieurs inscrits au tableau de l’Ordre, maintenant que la période d’inscription annuelle est terminée.
 
Comme l’indique la page d’accueil de notre site Internet, l’Ordre comptait 60 705 membres en date du 3 mai 2015.
 
Comment en arrive-t-on à ce nombre, alors que 62 068 membres étaient inscrits au tableau des membres au 31 mars 2016 ?

Lire la suite
Facebook Twitter

Baromètre des professions : les ingénieurs font bonne figure

La confiance envers les ingénieurs a fait un bond important depuis l’an dernier selon le Baromètre des professions publié récemment par la firme de sondages Léger. Le taux de confiance est ainsi passé de 62 % en 2015 à 79 % en 2016.

Autre résultat positif pour l’avenir de la profession : 89 % des répondants encourageraient un jeune à devenir ingénieur. Pour prendre connaissance des résultats détaillés et de la méthodologie de cette enquête, incluant la marge d’erreur, consultez le rapport complet.
Facebook Twitter

Un succès pour le banquet annuel de crabes des ingénieurs de l’Outaouais

Le 22e banquet de crabes des ingénieurs de l’Outaouais avait lieu le 22 avril dernier. Près de 700 livres de crabes ont été dégustées par les 250 participants à cette soirée haute en couleur. Outre les tirages de prix de présence et la soirée dansante, les participants ont eu droit au dévoilement d’une toute nouvelle invention pilotée par un ingénieur de la région : le Mag Stop Air. Le comité régional de l’Outaouais remercie pour leur aimable contribution ses partenaires Gazifère et le Centre de formation continue de l’Université d’Ottawa, ainsi que la Banque Nationale, Gestion Férique et TD Assurance, sans qui cette soirée n’aurait pas eu lieu.

Le comité organisateur : Christian Caron, ing., François Nadeau, ing., John van den Bosch, ing., FIC., Hana Manai, ing., Luis Estable, ing. et Julie Sageau, conseillère au Développement de la profession à l’Ordre.
 
Facebook Twitter

Nouveau pont Champlain : un cocktail-conférence réussi

Plus d’une centaine d’ingénieurs de la région de l’Outaouais ont participé au cocktail-conférence sur «Le nouveau pont Champlain» qui avait lieu le 28 avril dernier. En collaboration avec l’Association des diplômés de Polytechnique Montréal et l’UQUO, le comité régional de l’Outaouais a invité les ingénieurs de la région à venir entendre trois conférenciers impliqués dans l’acquisition et la construction du nouveau pont :
  • Daniel Genest, directeur de la coordination, Consortium Signature sur le Saint-Laurent;
  • Vincent Jarry, directeur principal, Nouveau pont Champlain, Infrastructure Canada;
  • Vincent Robitaille, directeur général du Secteur des achats commerciaux et de la gestion de l'approvisionnement de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC). 
Ils ont expliqué leur vision et les défis de ce projet de calibre mondial qui comprend non seulement le nouveau pont Champlain mais aussi un nouveau pont de l'île des Sœurs, de même que la reconstruction et l'élargissement de la section fédérale de l'autoroute 15.

Le succès de cet événement a inspiré notamment le président du comité régional de la Montérégie, M. Alexandre Vigneault, ing., qui compte bien présenter la conférence à ses membres sous peu. Surveillez vos infolettres !
Facebook Twitter

Design de véhicules à faible consommation d’énergie : deux facultés de génie québécoises se démarquent à l’Éco-marathon Shell des Amériques

Les équipes de futurs ingénieurs de deux universités du Québec se sont démarquées à l’Éco-marathon Shell des Amériques, une compétition nord-américaine de design de véhicules à faible consommation d’énergie, qui avait lieu du 22 au 24 avril à Détroit au Michigan.
 
​Alérion Supermileage de l’Université Laval –Cette équipe a remporté le volet véhicule à essence, réalisant une performance de 1099 km/l, devançant ainsi par près de 100 km/l leurs plus proches rivaux de l’Université de Toronto. Pour l’Université Laval, il s’agit d’une sixième victoire à cette compétition au cours des huit dernières années.
 
Beyond de l’Université de Sherbrooke – Pour sa part, cette équipe a remporté la première place dans le volet véhicule électrique, avec un résultat d’efficacité énergétique de 731 km/kWh. Elle a également été corécipiendaire du prix pour le meilleur design, avec l’équipe de l’université St. Thomas du Minnesota.
 
Consultez ces communiqués pour en savoir plus :
Facebook Twitter

Dans les médias

The Guardian (Londres), 3 mai 2016
Meet the next generation of women engineers
 
Le Nouvelliste (Trois-Rivières), 2 mai 2016
Science, ça roule!
 
Journal de Québec et Journal de Montréal, 30 avril 2016
Enquête criminelle sur le «cartel» du génie à Québec
 
Agence Science-Presse, 30 avril 2016
Vers une nouvelle génération de journalistes scientifiques

The Globe and Mail, 28 avril 2016
Technology: Innovation requires more than just new products
 
TVA Nouvelles, 28 avril 2016
Un jeune prodige québécois à Harvard
 
La Presse+, 27 avril 2016
Infrastructures. Comment se décide un projet
 
L’Appel (Sainte-Foy), 26 avril 2016
Deux victoires pour de futurs ingénieurs de l’Université Laval
 
Le Devoir, 26 avril 2016
Guerre à la glace
 
La Nouvelle Union (Victoriaville), 23 avril 2016
Démystifier les sciences aux femmes
 
Journal de Montréal, 22 avril 2016
Rouler plus avec moins
Facebook Twitter

Le colloque 2016 en chiffres

702 participants
35 formations dont un forum sur l’innovation
1 000 visites pour les 37 kiosques
100 % de taux de satisfaction pour le lieu de l’événement
99 % de taux de satisfaction pour le programme
97 % de taux de satisfaction pour la nouvelle formule du Forum innovation
 
Si vous avez manqué le Colloque 2016, les meilleurs cours seront offerts en reprise à travers le Québec dès cet automne.

Facebook Twitter