Bulletin Plus

24 janvier 2018 N° 205

Gouvernance de l’Ordre : aperçu des modifications

La Loi nº 11 a modifié les règles relatives à la composition du Conseil d’administration et aux élections, donnant ainsi suite à plusieurs demandes de l’Ordre des ingénieurs du Québec en matière de gouvernance.
 
L’Ordre a décidé de mettre ces modifications en œuvre dès que possible pour assurer une bonne gouvernance, dans un souci d’efficacité et d’efficience et surtout pour atteindre les objectifs du plan stratégique 2017-2020.

Conseil d’administration
 
Dès le 8 février 2018, le nombre de régions électorales passera de 8 à 3, soit :
 
  • la région I, qui correspond à l’actuelle région électorale de Montréal (6 administrateurs) ; 
  • la région II, qui comprend l’ensemble des régions électorales autres que Montréal et Québec (3 administrateurs) ; 
  • la région III, qui correspond à la région électorale de Québec (2 administrateurs). 

Afin de maintenir une certaine diversité au sein de la région II, les candidats à un poste d’administrateur élu de cette région devront venir d’un territoire différent de celui des administrateurs en poste.
 
La réduction du nombre d’administrateurs élus sera atteinte par attrition et par l’abolition d’un poste vacant. Le nombre d’administrateurs élus sera de :
 
  • 19, dès l’entrée en vigueur du règlement, soit le 8 février 2018 ; 
  • 12, au lendemain de l’Assemblée générale annuelle de 2018 ; 
  • 11, à partir du 29 mai 2019. 

Le domicile professionnel, plutôt que le domicile résidentiel, déterminera la région dans laquelle un candidat peut se faire élire et celle du droit de vote.
 
En mai 2019, le Conseil d’administration sera formé du président, de 11 administrateurs élus et de 4 administrateurs nommés par l’Office des professions du Québec.
 
Durée des mandats
 
Afin d’assurer un renouvellement annuel du tiers des membres du Conseil d’administration, la durée de certains mandats d’administrateurs des régions I et II élus en 2019 et 2020 sera exceptionnellement de 2 ans. Tous les autres mandats d’administrateurs auront une durée de 3 ans. 
 
Les administrateurs ayant un mandat de 2 ans seront ceux qui, parmi ceux qui sont élus, ont obtenu le moins de votes. En cas d’égalité ou d’élection par acclamation, un tirage au sort déterminera l’administrateur ou les administrateurs qui auront un mandat de 2 ans.
 
Mode d’élection du président
 
Depuis le 8 juin 2017, le mode d’élection du président doit être fixé à chaque terme par le Conseil d’administration. En vertu de la Loi no 11, le président peut être élu au suffrage de tous les membres du Conseil d’administration ou au suffrage universel. Pour des considérations d’efficacité, de stabilité et de bonne gouvernance, le Conseil d’administration a décidé que l’élection à la présidence de 2018 se déroulerait au suffrage des membres du Conseil d’administration. Dans l’histoire de l’Ordre, le président a toujours été élu par le Conseil d’administration sauf à deux occasions, en 1983 et en 2016.

Délais électoraux et clôture du scrutin
 
Certains délais électoraux seront raccourcis pour assurer la concordance du règlement au Code des professions. Le délai accordé au candidat pour remettre son bulletin de présentation sera de 45 jours (auparavant 60 jours), tandis que le délai pour voter sera de 15 jours (auparavant 21 jours). Le secrétaire devra envoyer l’avis de mise en candidature entre le 90e et le 60e jour précédant la date fixée pour la clôture du scrutin (auparavant 100e et 70e jour).
 
Prochaines étapes
 
Vers la fin de 2018, l’Ordre apportera au règlement des modifications supplémentaires pour encadrer les critères d’éligibilité à la présidence et aux postes d’administrateurs, les règles de conduite applicables aux candidats, ainsi que les messages électoraux.
 
En 2019, des élections auront lieu dans la région I (3 postes), dans la région II (2 postes) et dans la région III (1 poste). 

Commenter

Table des comités régionaux

Le 18 janvier dernier, des représentants des neuf comités régionaux de l’Ordre ont participé à la Table des comités régionaux, une rencontre organisée deux fois par an pour favoriser l’échange et la réflexion entre les ingénieurs bénévoles qui s’impliquent partout au Québec. 

Lire la suite
Facebook Twitter

Assurance médicaments et gouvernance de l’Ordre : des décisions importantes

The English version is available below.

Chers confrères et chères consœurs,

L’Ordre continue de recentrer ses activités sur sa mission de protection du public et de moderniser sa gouvernance. Je vous communique aujourd’hui des décisions importantes du Conseil d’administration à cet effet, notamment une décision concernant le retrait de l’Ordre des programmes d’assurances parrainés par Ingénieurs Canada et offerts par Manuvie.
 
Assurance médicaments
Afin de donner suite aux préoccupations exprimées par plusieurs membres au cours des dernières années, et dans le cadre du recentrage de l’Ordre sur sa mission, le Conseil d’administration a pris la décision de retirer l’Ordre des programmes d’assurances personnelles collectives qui sont parrainés par Ingénieurs Canada et offerts par Manuvie. Les programmes concernés sont ceux de l’assurance maladie (médicaments), de l’assurance vie temporaire et de l’assurance invalidité.
 

Lire la suite
Facebook Twitter

Tournée régionale

La présidente, Mme Kathy Baig, prendra prochainement la route afin d’aller rencontrer les membres de toutes les régions du Québec. Les premiers arrêts de la tournée seront : Baie-Comeau (lundi 5 février), Rimouski (mardi 6 février), Gatineau (vendredi 9 février).

Ces rencontres seront l’occasion d’échanger sur les résultats d’un sondage auprès des membres et du public ainsi que sur les actions concrètes menées dans le cadre du Plan ING2020.

Pour plus d’information ou pour connaître les dates des prochaines visites de Mme Baig dans le cadre de la tournée régionale, cliquez ici.

Lire la suite
Facebook Twitter

Un référentiel de compétences optimal grâce à la collaboration des ingénieurs !

​L’Ordre remercie les 1 231 membres qui ont participé au sondage en ligne réalisé du 5 au 15 décembre 2017 pour évaluer son référentiel de compétences professionnelles. Les résultats de cette enquête sont très motivants : 

Lire la suite
Facebook Twitter

L’ingénieur Charles Bombardier, récipiendaire d’un Spark Award pour son concept d’avion hypersonique Paradoxal

​L’ingénieur Charles Bombardier et le designer industriel Juan Garcia Mansilla ont remporté le prix Spark Design Award pour leur concept d’avion hypersonique Paradoxal inscrit dans la catégorie « Transport » du concours international de design.

Lire la suite
Facebook Twitter

En vidéo

Réalité virtuelle : en complément à l'article « Se projeter dans l'avenir n'a jamais été aussi simple » paru dans l'édition janvier-février 2018 de la revue PLAN, voyez l'ingénieur Emmanuel Boivin-Moreau en immersion dans une cabine de grue virtuelle ! 

Facebook Twitter

Dans les médias

Journal de Montréal, le 15 janvier 2018
Un système de collusion «large et étendu» à Longueuil aussi
 
Journal de Montréal, le 16 janvier 2018
L’UPAC et la pourriture des couronnes

Le Devoir, le 16 janvier 2018
L’intelligence artificielle québécoise aura pignon sur rue à Montréal

Journal de Montréal, le 17 janvier 2018
Coupable d’avoir gardé le silence à Longueuil
 
Quartier libre, le 19 janvier 2015
Ingénieures recherchées
 
Le Droit, le 19 janvier 2018
Constructeur de routes : une première femme élue
 
Le Courrier du Sud, le 23 janvier 2018
Un système de collusion aurait été en place à Longueuil de 2002 à 2009

 
Facebook Twitter

Assurances personnelles de Manuvie : ce qu’il faut savoir sur le retrait de l’Ordre

Le retrait de l’Ordre des programmes d’assurances personnelles parrainés par Ingénieurs Canada et offerts par Manuvie prendra effet aux dates anniversaires des contrats de ces programmes, soit :
  • le 31 mars 2018, pour le programme d’assurance vie temporaire;
  • le 31 août 2018, pour le programme d’assurance invalidité et le programme d’assurance maladie (médicaments). 
Les milliers de membres qui adhèrent à ces programmes recevront de Manuvie une communication personnalisée détaillant les actions à prendre s’ils souhaitent maintenir leurs couvertures d’assurance, mais en voici les grandes lignes.

Lire la suite
Facebook Twitter