Enjeux énergétiques : nos recommandations

Avec son mémoire soumis le 11 octobre dernier à la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec, l’Ordre souhaite contribuer à initier un changement de culture et invite le gouvernement à utiliser sa future politique énergétique pour créer un environnement facilitant une consommation d’énergie plus durable.

Transport : d’abord le gaz naturel
Production d’électricité décentralisée
Réduire l’intensité carbone

« Le premier et le principal objectif d’une politique énergétique est de faire les choix les plus économiques, qui intègrent les coûts sociaux et environnementaux liés à l’utilisation de l’énergie », a commenté le président de l’Ordre, M. Daniel Lebel, ing., FIC, PMP, en marge du dépôt du mémoire.
 

Transport : d’abord le gaz naturel

Les transports étant responsables de plus de 43 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) au Québec, plusieurs propositions de l’Ordre portent sur ce secteur. À ce sujet, l’Ordre salue l’initiative du gouvernement de doubler le nombre de kilomètres de voies réservées au transport collectif d’ici trois ans et d’en favoriser l’électrification.

L’Ordre s’interroge toutefois sur la possibilité d’atteindre la cible de réduction des GES fixée par le gouvernement en misant uniquement sur l’électrification des transports. Dans une approche plus réaliste à moyen terme, l’Ordre recommande une utilisation accrue du gaz naturel dans les transports, particulièrement dans le transport collectif et le transport des marchandises.

« L’électrification des véhicules légers, précise le mémoire, est sans nul doute la voie à privilégier à moyen et long termes, dès que les technologies liées notamment aux accumulateurs électriques auront atteint une certaine maturité, ce qui n’est pas le cas actuellement. Entre temps, l’Ordre propose de favoriser l’évolution du parc des véhicules légers afin de diminuer les émissions de GES en utilisant des incitatifs fiscaux. »
 

Production d’électricité décentralisée

Tout en reconnaissant que sa proposition pose des défis considérables pour Hydro-Québec, l’Ordre recommande que la société d’État envisage d’aménager son réseau pour faciliter davantage la production décentralisée en provenance de sources de productions non-conventionnelles (éolien, photovoltaïque).

En effet, l’Ordre est d’avis que le réaménagement du réseau pourrait inciter un plus grand nombre de producteurs et de consommateurs à investir dans différentes formes d’énergies renouvelables. Cela favoriserait également une prise en charge par les communautés de leur consommation d’énergie en fonction de leurs objectifs sociaux, économiques et environnementaux.
 

Réduire l’intensité carbone

À plus long terme, l’Ordre prône – dans la mesure où les coûts environnementaux liés à l’extraction et au transport le permettent – une utilisation accrue du gaz naturel là où il est le plus efficace sur le plan énergétique, notamment pour le chauffage industriel, commercial et résidentiel, ce qui permettrait de réduire l’utilisation d’hydrocarbures plus lourds et aussi de réserver à d’autres utilisations l’électricité ainsi économisée.

Enfin, l’Ordre propose de soutenir le développement du secteur énergétique dans son ensemble par la mise en place d’un programme structurant de recherche et de développement destiné à améliorer l’efficacité du système énergétique dans son ensemble.

La version intégrale du mémoire soumis par l’Ordre est disponible à la section « Publications » du site Web de l’Ordre.

Commenter

Agent de liaison

Agence métropolitaine de transport
Montréal


Voir l'offre d'emploi >>
Facebook Twitter

INGÉNIEURS, PEU IMPORTE VOTRE CHAMP DE PRATIQUE,
CECI S’ADRESSE À VOUS !

Faites circulez la nouvelle et participez au tout premier déjeuner-atelier d’une série de quatre.

Lire la suite
Facebook Twitter

L’Ordre actif dans votre région

C’est avec succès que l’Ordre a tenu son dernier cocktail de recrutement en Montérégie la semaine dernière. Plus d’une trentaine de personnes étaient présentes pour manifester leur intérêt à s’impliquer dans leur comité régional.

Lire la suite
Facebook Twitter

Semaine des professionnels : L’Ordre répond présent

Fort de ses 60 000 membres, l’Ordre des ingénieurs du Québec participe activement aux différentes initiatives de la 5e édition de la Semaine des professionnels, qui se termine le 18 octobre.

Lire la suite
Facebook Twitter

Ingénieurs recherchés !

Ingénieurs en aérospatiale et aéronautique, en automatisation, en géomatique ou opérations logistiques, venez nous rencontrer. Dans le cadre du projet de Loi sur les ingénieurs, nous réunissons des ingénieurs afin de mieux comprendre les pratiques particulières et bien camper l’interprétation du projet de loi.

Les groupes de discussion ont lieu aux bureaux de l’Ordre.

Lire la suite
Facebook Twitter

Des réponses à vos questions

Pourquoi l’Ordre a-t-il conclu des ententes avec certains partenaires commerciaux ?

Afin de mieux répondre à ses multiples engagements auprès des membres, l’Ordre doit varier ses sources de financement. C’est la raison pour laquelle l’organisation a conclu des ententes commerciales avec divers partenaires. Ces ententes s’avèrent être une source intéressante de revenus et surtout, sans coût pour l’Ordre en raison de leur nature. Le choix des partenaires s’est fait à la suite d’un processus rigoureux d’appel de propositions. Toutes les offres ont été soigneusement analysées afin d’obtenir pour les membres les meilleurs services possible tant en ce qui a trait à la performance que sur le plan de la qualité.
Facebook Twitter

Une infraction disciplinaire peut-elle s’effacer avec le temps ?

Non, elle demeurera au dossier disciplinaire de l’ingénieur, et ce, tout au long de sa carrière.

Me Marie-France Perras, avocate
Bureau du syndic
Facebook Twitter

À l’emploi d’une firme de génie-conseil?

Avez-vous vérifié auprès de votre employeur si votre assurance est conforme au nouveau règlement ?

Lire la suite
Facebook Twitter

Grand Prix d’excellence 2014 : c’est peut-être vous!

Vous connaissez un ingénieur québécois qui est un modèle pour la profession ? Nous vous invitons à déposer sa candidature au Grand Prix d'excellence 2014 de l'Ordre. Ce prix est la plus haute distinction attribuée par l'Ordre à un ingénieur québécois.

Pour information complète et formulaire de candidature : cliquez ici.
Facebook Twitter

Votre entreprise innove? Faites-le savoir!

Présentez votre candidature au Prix Génie innovation 2014

Lire la suite
Facebook Twitter

Bernard Lamarre, ing., Grand Officier de l’Ordre National du Québec

L'ingénieur Bernard Lamarre est un entrepreneur reconnu pour ses nombreuses réalisations. Il a notamment assumé les fonctions de président de L’Ordre des ingénieurs de 1993 à 1997. Nommé officier de l’Ordre national du Québec dès 1985, Bernard Lamarre, a toujours fait preuve d’un engagement constant envers la collectivité.

Pour en savoir plus
Facebook Twitter

Jean-Guy René, ing., Président de la SCIS

M. Jean-Guy René, ing., dirige la firme Services Conseils LPJM. Il a collaboré à d’importantes réalisations telles que l'agrandissement de l'aéroport de Montréal et le prolongement du métro. Il a été vice-président d'Hydro-Québec International et PDG de la Société d'énergie de la Baie-James entre 1989 et 1997. Il agit présentement, entre autres fonctions, à titre de président du comité directeur du projet de l’Amphithéâtre multifonctionnel de Québec.

Pour en savoir plus
Facebook Twitter

Bourses d’ingénieurs Canada, une Québécoise se distingue

Mme Bénédicte Thérien, ing., effectue un doctorat en sciences humaines appliquées à l’Université de Montréal, elle fait appel à une approche multidisciplinaire pour mieux comprendre comment influencer les gens afin qu’ils adoptent des comportements plus bénéfiques pour l’environnement.

Pour connaître les autres lauréats des bourses 2013 d’Ingénieurs Canada, cliquez ici.
Facebook Twitter

Zoom sur la révision de la Loi sur les ingénieurs

En quoi consiste l’obligation d’effectuer un examen de conformité générale sur les ouvrages réservés prévue au Projet de Loi 49?

L’examen de conformité générale est une composante indispensable de la surveillance.

Lire la suite
Facebook Twitter