Bulletin Plus

29 juin 2017 N° 192

Ingénieurs Canada : un acteur significatif pour la profession

The English version is available below.

L’assemblée annuelle des membres d’Ingénieurs Canada est un forum important et j’y ai présenté, en mai dernier, le plan stratégique qui guide les actions de l’Ordre depuis le 1er avril, le Plan ING2020. Nos orientations ont suscité l’intérêt de nos collègues du reste du Canada, notamment en matière de surveillance de la pratique alors que l’Ordre a adopté une nouvelle politique d’inspection professionnelle.

Ingénieurs Canada regroupe les 12 organismes qui encadrent la pratique du génie à travers le Canada. Se regrouper au sein d’un organisme national permet de discuter des défis auxquels nous faisons face, de partager les meilleures pratiques et de se doter de certains services communs, notamment le Bureau canadien d’agrément des programmes en génie (BCAPG).


Le BCAPG établit des normes nationales pour la formation en génie et s’assure qu’elles sont respectées par les programmes des écoles et facultés de génie, facilitant la délivrance de permis ainsi que la mobilité interprovinciale et internationale des ingénieurs canadiens.

Ingénieurs Canada soutient également la profession de bien d’autres façons, notamment par :
Ce soutien à la profession est rendu possible par la mobilisation des organismes provinciaux de réglementation du génie et de leurs membres au sein des diverses instances d’Ingénieurs Canada : le Conseil d’administration, le BCAPG, le Bureau des conditions d’admission, d’autres comités qui relèvent du Conseil d’administration, les comités opérationnels, ainsi que les groupes nationaux de coordination. Plusieurs ingénieurs du Québec – incluant plusieurs membres du Conseil d’administration ou du comité de direction de l’Ordre – contribuent aux travaux de ces instances.

L’Ordre a comme vision d’être la référence en matière de protection du public. Cette vision implique d’être un leader et un exemple en la matière non seulement au Québec, mais aussi à l’échelle nationale.
 

 

Kathy Baig, ing., FIC, MBA
 

English version

Engineers Canada: a significant player for the profession

The Annual General Meeting of Engineers Canada is an important forum, and I used the most recent one in May to present the strategic plan that has guided the OIQ’s activities since April 1, the ENG2020 Plan. Our directions piqued the interest of our colleagues in the rest of Canada, especially as concerns the supervision of practice, an area where the OIQ adopted a new policy.

Engineers Canada is the national organization of the 12 provincial and territorial associations that regulate the practice of engineering in Canada. Being part of a national organization makes it possible to discuss the challenges we face, share best practices and develop certain common services, such as the Canadian Engineering Accreditation Board (CEAB).

The CEAB sets national standards for engineering education and ensures that they are met by engineering programs in order to facilitate licensure, as well as the interprovincial and international mobility of Canadian engineers.

Engineers Canada also supports the profession in many other ways, such as by:
•    conducting useful studies for the profession’s stakeholders, including the Engineering Labour Market Report;
•    providing direct services to engineers, including the International Mobility Register or Infrastructure Resilience Professional (IRP) Certification;
•    monitoring changes in federal policies and issuing public policy statements related to the profession.

This support for the profession is made possible by the mobilization of the engineering regulators and their members within the various bodies of Engineers Canada: the Board, the CEAB, the Canadian Engineering Qualifications, other Board committees, the operational committees, as well as the national coordination groups. Many Québec engineers–including many members of the OIQ’s Board of Directors or Executive Committee–contribute to the work of these bodies.

The OIQ’s vision is to be the reference for public protection. To achieve its vision, it must be a leader and an example in this area, not just in Québec, but nationally as well.

Kathy Baig, Eng., FEC, MBA

Commenter

Élection du nouveau Comité exécutif

Comité exécutif pour l’année 2017-2018
De gauche à droite : Richard Gagnon, Anne Baril, ing., Kathy Baig, ing., FIC, Michel Noël, ing., Alexandre Marcoux, ing.

Le 97e Conseil d’administration de l’Ordre des ingénieurs du Québec est entré en fonction le vendredi 16 juin 2017 et a procédé à l’élection d’un Comité exécutif pour l’année 2017-2018.

Le Comité exécutif et le Conseil d’administration 2017-2018 seront présidés d’office par Mme Kathy Baig, ing., FIC, élue pour un mandat de deux ans à la présidence de l’Ordre, lors du scrutin universel des membres tenu en mai 2016.

Les autres membres du Comité exécutif, élus par les administrateurs, sont :
  • Mme Anne Baril, ing., élue comme première vice-présidente;
  • M. Alexandre Marcoux, ing., élu comme vice-président;
  • M. Michel Noël, ing., élu comme vice-président;
  • M. Richard Gagnon, élu comme administrateur nommé par l’Office des professions du Québec.


Lire la suite
Facebook Twitter

Nouveaux fellows du Québec à l’Académie du Génie



L’Ordre félicite cinq de ses membres qui ont été intronisés au titre de Fellows de l’Académie canadienne du génie lors d’une cérémonie tenue le 26 juin dernier à Ottawa.

Il s'agit de :
  • Mohamed Cheriet, ing. (École de technologie supérieure)
  • Masoud Farzaneh, ing. jr (Université du Québec à Chicoutimi)
  • Denis Laurendeau, ing. (Université Laval)
  • René Therrien, ing. (Université Laval)
  • Radu Zmeureanu, ing. (Université Concordia)

Les Fellows de l’Académie sont nommés et élus par leurs pairs, en fonction de leurs réalisations exceptionnelles en ingénierie. Pour connaître les réalisations des nouveaux Fellows intronisés cette année, consultez le communiqué de l’ACG.
 
Fondée en 1987, l’Académie du génie est un organisme indépendant à but non lucratif.
Facebook Twitter

Horaire d’été des bureaux de l’Ordre

Nous désirons vous informer que les bureaux de l'Ordre seront ouverts aux heures suivantes durant la période estivale, soit du 3 juillet au 1er septembre inclusivement : du lundi au jeudi de 8 h 30 à 17 h et le vendredi de 8 h 30 à 12 h.
Facebook Twitter

En vidéo

Que peut-on attendre du génie canadien des 150 prochaines années ?
Ingénieurs Canada a posé la question à plusieurs leaders actuels de la profession.

Facebook Twitter