Bulletin Plus

15 JUIN 2018 N° 215

Nouveau règlement concernant les PFÉ en vigueur

Un nouveau règlement encadrant le processus d’admission des professionnels formés à l’étranger (PFÉ) – Règlement sur les normes d’équivalence de diplôme et de formation aux fins de la délivrance d’un permis de l’Ordre des ingénieurs du Québec – est entré en vigueur le 31 mai dernier.

Ce règlement définit et encadre une approche personnalisée qui tient compte non seulement des diplômes obtenus, mais aussi des expériences de travail pertinentes et de l’ensemble des compétences acquises par les candidats à la profession pour l’évaluation de leurs demandes d’admission. Il a pour objectif de faciliter l’accès à la profession des PFÉ, tout en maintenant un processus de validation des compétences rigoureux afin d’assurer la protection du public. « L’entrée en vigueur de ce nouveau règlement est une bonne nouvelle pour les PFÉ qui souhaitent pratiquer le génie au Québec, mais leur intégration repose également sur le travail et la collaboration de nombreux intervenants, notamment les organismes de soutien aux personnes immigrantes, les universités et les diverses instances liées au marché du travail qui doivent être solidaires pour faciliter leur parcours », a déclaré Mme Kathy Baig, ing., présidente de l’Ordre des ingénieurs du Québec.

En plus de permettre une approche personnalisée des demandes d’admission, le nouveau règlement offre davantage de flexibilité aux candidats si, à la suite de l’étude de leur dossier, des lacunes sont observées. Les candidats pourront désormais suivre un cours universitaire ou participer à un projet supervisé. Selon l’ancien règlement, les candidats pouvaient se voir prescrire jusqu’à 11 examens visant à tester et à perfectionner leurs connaissances, ce qui pouvait s’avérer une étape exigeante.

À terme, le nouveau règlement devrait favoriser l’augmentation du taux d’accès à la profession et réduire les délais de 16 à 8 mois pour les PFÉ dont le diplôme n’est pas reconnu dans le cadre d’accords de reconnaissance mutuelle de diplômes. Pour rappel, des accords de reconnaissance mutuelle de diplômes ont été conclus avec 18 pays, dont la France et plusieurs pays du Commonwealth. Les PFÉ titulaires d’un diplôme ayant fait l’objet d’une reconnaissance mutuelle voient leurs dossiers d’admission traités de façon similaire aux titulaires de diplômes en génie du Québec.

Sur les 46 ordres professionnels du Québec, l’Ordre figure parmi ceux qui reçoivent et qui acceptent le plus de demandes d’admission de PFÉ. En 2017-2018, quelque 25 % des demandes d’admission à l’Ordre provenaient de PFÉ, dont 60 % de titulaires d’un diplôme non reconnu dans le cadre d’accords de reconnaissance mutuelle. Actuellement, les professionnels formés à l’étranger représentent 12 % des 63 000 membres de l’Ordre.

« L’Ordre est fier d’être un leader en matière d’intégration des PFÉ, mais il faut se rappeler que l’obtention du permis d’ingénieur n’est qu’une première étape pour de nombreux immigrants et que l’accès au marché du travail demeure un enjeu qui interpelle l’ensemble de la société », a ajouté Mme Baig.

Commenter

Cap sur 2020 !

The English version is available below.

Je remercie sincèrement les membres qui ont participé à notre récente Assemblée générale annuelle. Vous trouverez les faits saillants dans ce bulletin. Pour ma part, je tiens à souligner l’appui de l’assemblée à la vision du Conseil d’administration concernant la valorisation et le rayonnement de notre profession. Le soutien manifesté permettra de développer cette année cette campagne de communication, pour la déployer ensuite en 2019-2020. Notre initiative coïncidera avec la fin du Plan stratégique ING2020 et les 100 ans de l’Ordre. Une occasion unique pour repositionner notre profession.

Lire la suite
Facebook Twitter

Assemblée générale en bref

Au cours de l’Assemblée générale annuelle tenue le 14 juin 2018 au Palais des congrès de Montréal, le Conseil d’administration de l’Ordre a fait le bilan de ses actions. Il a également soumis trois résolutions au vote des membres présents :

Lire la suite
Facebook Twitter

Kathy Baig, réélue présidente de l’Ordre

Mme Kathy Baig, ing., FIC, MBA, a été réélue par acclamation au poste de présidente, par le 98e Conseil d’administration de l’Ordre des ingénieurs du Québec qui s’est réuni pour la première fois le vendredi 15 juin 2018. Il s’agit d’un second mandat de deux ans pour Mme Baig qui est administratrice de l’Ordre depuis 2013 et a été élue une première fois à la présidence en juin 2016.  Mme Baig est la quatrième femme à occuper ce poste depuis la création de l’Ordre en 1920.

Lire la suite
Facebook Twitter

Projet de loi 401 : vers une révision de la Loi sur les ingénieurs

L’Ordre a accueilli favorablement le projet de loi no 401 présenté cette semaine par la ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation, Mme Lise Thériault, qui prévoit, entre autres, de moderniser la Loi sur les ingénieurs. Il s’agit d’une demande maintes fois répétée par l’Ordre au cours des dernières années et qui a fait l’objet d’interventions récentes de la part de la présidente de l’Ordre.

Lire la suite
Facebook Twitter

L’Ordre participe à la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’intelligence artificielle

 
L’Ordre a soumis, au début de juin, plusieurs recommandations aux responsables de la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’intelligence artificielle (IA). Chapeautée par l’Université de Montréal, la Déclaration de Montréal est une démarche consultative à laquelle citoyens, experts et parties prenantes ont été invités à collaborer. Quelque 500 personnes de tous les horizons ont participé aux ateliers de coconstruction. L’analyse des recommandations qui ont été reçues et la rédaction de la Déclaration de Montréal sont en cours. Les premiers résultats ont été présentés hier dans le cadre de l’événement Frontière IA et le dévoilement officiel est prévu à la fin de cette année. À ce jour, l’Ordre est le premier ordre professionnel à avoir déposé publiquement une contribution.

Lire la suite
Facebook Twitter

Nouvelle reconnaissance régionale


Julie Cormier, ing., et Jean-Yves Lavoie, ing., de EXP, accompagnés de Kathy Baig, ing., présidente de l’Ordre. 

Afin de faire connaître et rayonner des projets d’ingénierie récompensés aux Soirées reconnaissance organisées dans différentes régions du Québec, l’Ordre a créé un prix provincial qui sera désormais remis chaque année au meilleur projet novateur récompensé dans les régions.

Lire la suite
Facebook Twitter

La Fondation de l’Ordre vous dit 305 354 fois merci

Cette année, 305 354 $ ont été recueillis auprès des membres de l’Ordre des ingénieurs du Québec. Ce chiffre représente 14 174 donateurs de 20 $ ou plus, qui ont accepté de participer à notre campagne de financement annuelle, soit près de 23 % des membres de l’Ordre.

Lire la suite
Facebook Twitter

En vidéo

Roland Charneux, ing. : Grand Prix d’excellence de l’Ordre 2018
Découvrez le parcours de l’ingénieur Roland Charneux, lauréat du Grand Prix d’excellence 2018, remis au cours de la Soirée de l’excellence en génie qui a eu lieu le 30 mai dernier, au Musée Grévin de Montréal.
Facebook Twitter