Bulletin Plus

11 janvier 2018 N° 204

Statut de retraité : changements au 1er avril 2018

​Le Conseil d’administration de l’Ordre a pris la décision, en mars dernier, de modifier les critères d'admissibilité au statut de membre à la retraite afin de faciliter l'obtention de ce statut aux membres qui sont à la retraite, mais qui ont des revenus d'appoint non liés au génie. Le statut de membre à la retraite permet à l’ingénieur de bénéficier d’une cotisation réduite.

Ces changements entreront en vigueur le 1er avril 2018. Tous les membres concernés recevront sous peu une communication apportant des précisions sur les nouveaux critères d’admissibilité.

Nouveaux critères d’admissibilité au statut de retraité

Les conditions d’admissibilité actuelles au statut de retraité seront remplacées par les critères suivants à compter du 1er avril 2018 :

• détenir un permis d’ingénieur au sens des règlements de l’Ordre ;
• être âgé de 62 ans et plus (cet âge a été déterminé d’après la moyenne québécoise, selon des données recueillies par le Régime des rentes du Québec) ;
• être à la retraite, c’est-à-dire avoir cessé ses activités professionnelles en génie (il sera cependant possible de gagner des revenus d’appoint non liés au génie) ; 
• s’engager à ne pas exercer la profession au sens de la Loi sur les ingénieurs, et ce, même à titre gracieux ;
• s’engager à utiliser dorénavant le titre  « ingénieur à la retraite » (ou « ing. à la retraite ») ou, en anglais, « retired engineer » (ou « Retired Eng. »).

Les membres qui choisiront le statut de retraité s’engagent à ne pas exercer la profession au sens de la Loi sur les ingénieurs, et ce, même à titre gracieux. En effet, ils ne seront pas adéquatement assurés, ils ne seront pas inspectés et ils ne seront pas assujettis aux obligations de la formation continue. En contrepartie, ils pourront avoir des revenus d’appoint non liés au génie.

Le titre d’ingénieur suivi de la mention « à la retraite » permet de renforcer la mission de protection du public de l’Ordre, puisqu’il met en relief le fait qu’un membre à la retraite ne peut exercer l’ingénierie au sens de la Loi sur les ingénieurs. Il s’avère une marque de reconnaissance de la contribution à la profession d’ingénieur et permet à son détenteur d’afficher son appartenance à la profession et à l’Ordre des ingénieurs du Québec.

Pour plus d'informations sur le statut de retraité, consultez la foire aux questions.

Pour obtenir le statut de retraité, il suffit de remplir le formulaire en cliquant ici ou en communiquant avec le Service à la clientèle de l’Ordre au 514 845-6141, poste 2398.
 

Commenter

En vidéo

Avez-vous les compétences appropriées pour exercer le génie avec professionnalisme ? L’Ordre a créé un profil de compétences pour chaque domaine jugé à risque ! Pour de plus amples renseignements : www.competences.oiq.qc.ca

Facebook Twitter

Plan ING2020 : pour en connaître l’avancement, soyez des nôtres lors de la tournée régionale !

The English version is available below.

Chers confrères et chères consœurs,

J’ai mené l’an dernier une tournée régionale afin de présenter le Plan ING2020, dont une des priorités est de demeurer à proximité des membres de l’Ordre. Comme vous l’avez demandé, je serai de retour cette année pour expliquer l’avancement des actions concrètes que nous mettons en place dans le cadre de ce plan stratégique 2017-2020.

Les rencontres qui auront lieu dans 11 régions entre février et avril 2018 seront l'occasion :
 
  • de vous présenter l’évolution de la perception des membres et du public par rapport à la profession, évolution qui a été mesurée récemment par un sondage ;
  • d’échanger sur les résultats obtenus après la première année d’application du Plan ING2020 et sur les projections pour la prochaine année ;
  • de répondre à vos questions sur les changements effectués pour renforcer la gouvernance de l’Ordre et nous conformer du même coup au projet de loi 11 du gouvernement du Québec.


Lire la suite
Facebook Twitter

Contrats publics : l’Autorité des marchés publics verra le jour

Les ingénieurs qui jouent un rôle dans l’octroi et la gestion des contrats publics devront dorénavant tenir compte de la création de l’Autorité des marchés publics (AMP), qui verra le jour au cours des prochains mois. Le projet de loi 108 instituant l'AMP a en effet été adopté par l’Assemblée nationale le 1er décembre dernier. Le nouvel organisme a pour mandat de surveiller l’application des lois et règlements qui encadrent les contrats publics.

Lire la suite
Facebook Twitter

Décès de l’ingénieur Laurier Nichols

C’est avec tristesse que l’Ordre a appris le décès de M. Laurier Nichols, un ingénieur qui a grandement contribué à l’évolution du génie du bâtiment et de l’efficacité énergétique, tant au Québec qu’à l’échelle nationale et internationale.

Lire la suite
Facebook Twitter

Système de partage de contrats à Montréal : amende de 11 000 $ pour M. Claude Léger

Le Conseil de discipline a rendu sa décision à l’égard de M. Claude Léger, qui est condamné au paiement d’une amende de 11 000 $ pour avoir négligé de dénoncer des tentatives d’ingérence politique dans le processus d’appels d’offres de la Ville de Montréal. 

Lire la suite
Facebook Twitter

Système de partage de contrats à Saint-Jérôme : radiation de 18 mois et amende de 7 000 $ pour M. Richard Bégin

Le Conseil de discipline a rendu sa décision à l’égard de M. Richard Bégin, qui se voit imposer une radiation de 18 mois du tableau de l’Ordre et une amende de 7 000 $ pour avoir transmis à plusieurs reprises des indices permettant aux firmes locales de contourner le processus d’appels d’offres de la Ville de Saint-Jérôme.

Lire la suite
Facebook Twitter

Systèmes d’automatisation : un nouveau profil de compétence

Les systèmes d’automatisation représentent une voie d’avenir pour les ingénieurs. La robotique, l’intelligence artificielle, l’industrie 4.0 ou encore l’usine numérique… Tous ces secteurs évoluent rapidement. Vous travaillez dans le domaine ? Vous vous demandez si vous faites les bonnes choses ? Si vous les faites correctement ? 

Lire la suite
Facebook Twitter

Dans les médias

La Presse. le 4 janvier 2018
L’ÉTS ambitionne de grossir encore
 
La Presse, le 31 décembre 2017
Une autre vie pour Mostafa

Radio-Canada, le 14 décembre 2017
Un ex-DG de la Ville de Montréal sanctionné pour avoir « fermé les yeux » sur la collusion
 
Le Journal de Montréal, le 7 décembre 2017
Risque de récidive pour un collusionnaire
 
Maclean’s, le 7 décembre 2017
How engineers are engineering change on the gender gap

La Presse, le 2 décembre 2018
Longueuil: «petite collusion» et première sanction
 
Le Courrier du sud, le 1er décembre 2017
Système de collusion à la Ville de Longueuil au début des années 2000
 
Facebook Twitter